Presse

San Francisco Classical Voice
"Je n'ai jamais entendu une telle combinaison parfaite de technique de flûte et de beauté de la sonorité avec un sens inné de la musicalité depuis Jean-Pierre Rampal... Cécile Daroux a donné une brillante démonstration d'une virtuosité fascinante et absolue."

Le Monde de la Musique
"Une jeune ambassadrice de la flûte française sur un plan international." P. Galonce

New York Times
"Cécile Daroux a donné une interprétation inoubliable de musique française tissée de mélismes raffinés." P. Griffiths     

Diapason
"Le timbre très pur de sa flûte et sa rigueur d'exécutante... tout cela est extrêmement dominé avec une superbe éloquence."

Gramophone
"Une artiste de premier plan qui échappe à toute comparaison."

Stuttgarter Nachrichten
"Une interprète passée maître dans l'art de la flûte, alliant dans son jeu intelligence, sensibilité et émotion. 

Fono Forum
"La flûtiste Cécile Daroux apporte à la musique une telle élégance... Elle joue avec une agogique d'une précision inhabituelle."

Doce Notas Madrid
"Une flûtiste française de la nouvelle génération dont la technique et la sonorité d'une élégance naturelle coupent le souffle..."

San Francisco Chronicle
"Le jeu de Cécile Daroux est raffiné et subtil... une flûtiste française sensationnelle".

Opus 3 Montpellier
"Dès le premier mouvement du concerto de Jacques Ibert on peut déjà se rendre compte des qualités musicales et instrumentales de cette concertiste... elle joue par coeur sans jamais être déstabilisée par une orchestration pourtant très chargée... sa prestation est une véritable leçon de maître et nous "goûtons" un son exceptionnel dans la rêverie du mouvement lent."

Ouest France
"La critique musicale assure que Cécile Daroux et Emmanuel Rossfelder sont respectivement les héritiers de Jean-Pierre Rampal et Alexandre Lagoya. A l'issue de leur duo, chacun a pu constater qu'ils avaient bien mérité de leurs maîtres."

La Montagne
Schubert et les romantiques avec Dana Ciocarlie : "La flûte de Cécile Daroux sonne comme une voix tantôt limpide et claire, tantôt franche, vive, tonique et profonde."

Le Dauphiné
Festival Messiaen : "Une flûtiste prodige au Festival Messiaen... stupéfiante, elle a fait l'unanimité aussi bien auprès du public que d'Yvonne Loriod".

Stuttgarter Zeitung
Messiaen / Debussy / Dusapin / Dutilleux... "Tantôt sensible, tantôt énergique elle donne à la flûte des inflexions et des sonorités tout à fait inouies! Telle le prouvait hier soir, son interprétation magistrale du "Merle Noir" de Messiaen et d'un récital de musique française colorée..."

Le Progrès
De Bach à Boulez : Festival Boulez "Cécile Daroux a fait montre d'une virtuosité sans égal dans cette oeuvre variée et spectaculaire".

Le Monde de la Musique
P. Boulez : Création de "Dialogue de l'ombre double" dans sa version française pour flûte : "La virtuoisté ensorcelante de Cécile Daroux crée l'évènement au Festival Boulez".

Sud-Ouest
" La flûte et les oiseaux" "La flûtiste Cécile Daroux se hisse au-dessus des complexités d'interprétation pour flirter avec une essentielle légèreté qui transforme le son en arc-en-ciel musical. C'est magique et très beau."

La Tribune
Mozart : Concerto flûte et harpe, "Cécile Daroux est présentée comme un phénomène aujourd'hui dans la plénitude de son art. Son talent et son renom la place comme ambassadrice indiscutable de la flûte française sur un plan international."

En Bref En Ville
Mozart avec le Quatuor Modigliani et François Salque : "Un public fourni a assisté en l' église Notre-Dame à un programme pour flûte et cordes enchanteresses..."

En Bref En Ville
"Hugues Leclère et Cécile Daroux ont offert un répertoire basé sur des oeuvres de Bach, Mozart et leurs contemporains. Un voyage dans le siècle des lumières sur instruments d'époque." 

Labeaume en Musique
Carte blanche à Michel Portal : du Classique au Jazz ... Michel Portal, clarinette / Cécile Daroux, flûte / Baptiste Trotignon, piano / Sébastien Boisseau, contrebasse, Eric Echampard, percussions
"Leur donner "carte blanche", leur proposer de mêler leurs univers, d'improviser sur des thèmes qui leur sont chers ou encore de regarder du côté des oeuvres de quelques compositeurs dont les affinités étaient aussi jazzistiques (Bernstein, Copland, Stravinsky..) telle est l'envie de Labeaume en Musique en réunissant ces musiciens hors pair... Un quintette d'étoiles, réuni pour une soirée à la belle étoile..."

San Francisco Classical Voice
"Le point de mire de la soirée fut sans conteste la remarquable flûtiste française Cécile Daroux interprétant une création mondiale de Pierre Boulez. Daroux fut tout simplement époustouflante ! Au cours de sa jeune carrière elle a gagné toutes sortes de prix et de distinctions et on comprend pourquoi !"